There is a little island in my memory
lying on a sea of ten years
a clear distant melancholy island
an evening of longing and of thoughts
and I alone and lonely
above the raised beach of Eyre

Sorley MacLean (1911-1996)

 

A little Island in my Memory

un parcours éclectique entre différents genres de la musique irlandaise et écossaise.

Le déroulement choisi par le trio LITTLE ISLAND prend sa source dans les airs et chansons traditionnels (folk tunes and songs) que les musiciens des dix-huitième et dix-neuvième siècles ont collecté et publié, les tirant ainsi de l'obscurité. Ces airs soit instrumentaux, avec le violon (fiddle) pour leader, soit chantés, expriment les joies et les inquiétudes les plus essentielles de l'homme, et la ballade d'amour empreinte de regrets y est souvent présente, comme les épisodes de bravoure de la lutte contre l'occupant anglais.

L'originalité du trio est de tisser ces morceaux, souvent brillants et au rythme s'accélérant jusqu'à devenir endiablé, avec des pièces plus méditatives tirées du répertoire baroque irlandais. Ainsi la musique de Turlough O'Carolan, harpiste aveugle itinérant (1675-1740) qui a composé une oeuvre raffinée très célèbre dès son temps, mêlant influences classique, populaire et baroque.

Enfin, la poésie est présente avec des mises en musique de poèmes par Franck Pétrel

James Joyce (1882-1941) et Sorley MacLean, grand poète écossais décédé en 1996, notamment. Le fil conducteur du spectacle est tenu par un récitant. Cette version intégrant la lecture de poèmes ouvre d'autres horizons spéculatifs et esthétiques par l'acuité et la force du verbe poétique contemporain.

Telecharger le dossier

EXTRAIT DU CONCERT DU 9/12/10 MAIRIE DU IIÈME PARIS
Tatiana Mesniankine - violon, Nina Maleeva-Raykoff, - harpe, Franck Petrelovich - guitare/chant